Requêtes avancées

Une autre capsule vidéo est maintenant disponible. On y explique la façon de produire vos rapports à l’aide de Requêtes avancées.


Survol de la fenêtre Principale et personnalisation

Afin de vous guider dans l’utilisation du Gestionnaire de Prêts Margill, une nouvelle vidéo a été ajoutée à notre section Guides vidéo :

Survol de la fenêtre Principale et personnalisation

La relation emprunteur-prêteur : pourquoi et comment en prendre soin en période de crise?

La conduite des affaires de la plupart des entreprises est sérieusement affectée par la pandémie COVID-19 et les diverses mesures gouvernementales prises pour en atténuer les impacts.

La fermeture de plusieurs places d’affaires des entreprises, de leurs clients ou de leurs fournisseurs, les heures d’ouverture restreintes et le télétravail constituent certaines des éléments avec lesquels les entreprises doivent composer dans la poursuite à court, moyen et long terme de leurs activités.

Les entreprises se doivent de maintenir la relation de confiance qu’elles ont bâtie avec leur prêteur. Ce dernier est un partenaire d’affaires avec lequel la proactivité, la transparence et le maintien de pratiques exemplaires représentent un atout en ces temps difficiles.

Continuez à lire ce texte  par François Renaud, Brigitte Gauthier et Frédéric Boivin Couillard du cabinet Lavery.

Livre blanc : La science perdue du calcul d’intérêt

En avril 2020, le président de Jurismedia (éditeur des logiciels Margill), Marc Gélinas, a fait traduire, a mis à jour et a développé davantage le Livre blanc « La science perdue du calcul d’intérêt »  texte initialement publié en anglais dans le magazine « Real Estate Law & Industry Report » (BNA, 4 novembre 2008, pp 119-122).

Ce texte explore les principes fondamentaux appliqués du calcul d’intérêt, malheureusement souvent oubliés par les professionnels. Lire le texte

 

Gérer le fonds de roulement de son entreprise en temps de crise

L’organisme de développement économique CIENOV propose un article intéressant pour les entreprises qui sont affectées par la crise de la COVID-19. On propose plus du dizaine de consignes pour bien gérer cette situation extraordinaire, comme par exemple d’éviter de prendre des décisions sur le coup de l’émotion et de demander des moratoires de remboursement sur vos prêts.  Vous pouvez lire l’article en suivant ce lien.

12 000 raisons d’utiliser un bon logiciel de gestion de prêts et non un chiffrier

J’adore les feuilles de calcul, elles sont absolument incroyables pour faire tellement de choses.  Elles sont flexibles, puissantes et vous permettent de faire à peu près n’importe quoi (ou presque). Cependant, comme nous le savons tous, elles peuvent être dangereuses surtout à cause de l’erreur humaine !

J’ai récemment implanté le logiciel du Gestionnaire de Prêts Margill (GPM) chez un nouveau client qui utilisait des feuilles de calcul (Excel) pour gérer ses prêts. Lorsque nous avons importé ses prêts dans le GPM, nous avons remarqué que les intérêts calculés dans le logiciel étaient supérieurs de 6000 $ pour un trimestre (3 mois) comparativement aux données d’Excel.

Lorsque nous avons examiné les formules utilisées pour calculer les intérêts, nous avons immédiatement trouvé l’erreur.  Remarquez que le calcul le plus élevé, 245 000 X 14,5% est l’intérêt pour un an, puis divisé par 12 pour 1 mois et multiplié par 3 pour trois mois (méthode de calcul de base) :

Dans le deuxième calcul de la feuille Excel, notez qu’au lieu d’un signe de multiplication dans la formule (12*3), une virgule a été insérée par erreur (12,3), d’où la différence de près de 6000$ en intérêt total pour ces trois mois !

La même erreur a été reproduite plusieurs fois dans le même prêt et dans d’autres prêts, car elle a été utilisée comme modèle.

Cette erreur aurait pu coûter des dizaines de milliers de dollars au prêteur avant d’être repérée.

Si l’erreur avait été commise dans l’autre sens, soit à l’avantage du prêteur, des répercussions juridiques encore plus graves auraient pu en résulter, surtout s’il s’agit d’un prêt à la consommation.

Donc, si vous utilisez des feuilles de calcul, soyez prudent !  Encore mieux, investissez dans une solution de gestion de prêts appropriée.  Le simple fait de trouver cette erreur a payé plusieurs fois le coût du Gestionnaire de Prêts Margill pour l’utilisateur.

Voir aussi ces textes (en anglais) :

L’impact du coronavirus sur les emprunteurs et les prêteurs

Alors que les entreprises du monde entier continuent d’évaluer et de réagir à l’épidémie de COVID-19, les conséquences du virus ont de plus en plus d’impact sur les entreprises à l’échelle mondiale.  Voici un article intéressant sur le sujet, en anglais.

Entente de partenariat entre l’APDEQ et Margill

Entente de partenariat entre l’Association des professionnels en développement économique du Québec (APDEQ) et Margill.

Jurismédia a développé, il y a une dizaine d’années, un logiciel nommé le Gestionnaire de Prêts Margill. Comme son nom l’indique, cet outil permet à ses utilisateurs (PME et grandes entreprises, prêteurs privés, cabinets d’avocats, ministères et organismes gouvernementaux, municipalités, organismes en développement économique, etc.) de gérer toute forme de prêts, tant aux individus qu’aux entreprises.

Afin de permettre à Jurismédia de rejoindre efficacement l’ensemble des organisations en développement économique, et par ailleurs, d’accorder aux membres de l’APDEQ  un important rabais de 20% à l’achat du logiciel, l’APDEQ et Jurismédia signent une entente de partenariat sur deux ans.

Trouver l’outil adéquat pour nous accompagner dans la gestion efficace d’un portefeuille de prêts (réduire le temps de traitement, éviter les erreurs) demeure un enjeu dans plusieurs organisations.  Margill, présente dans 40 pays, compte une soixantaine de CLD, MRC et villes parmi ses clients au Québec. Les membres ont l’occasion de le rencontrer lors du congrès, puisqu’il y occupe un espace kiosque depuis quelques années.

L’APDEQ devient alors le seul réseau au Québec qui regroupe l’ensemble des intervenants au sein de son membership. Voilà pourquoi nous sommes persuadés qu’un partenariat entre l’APDEQ et Jurismédia permettra à ce dernier d’atteindre tous ces objectifs en matière de promotion et sensibilisation concernant ses produits, tout en rajoutant un nouveau bénéfice à votre adhésion à l’APDEQ.

Votre cote de crédit va bientôt changer. Voici pourquoi.

Votre cote de crédit – votre important passeport financier – va bientôt changer.  Et ce ne sera pas nécessairement à cause de gestes posés par vous ou non. Voici un article, en anglais, écrit par Tara Siegel Bernard dans le journal